Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'amanite phalloïde, un champignon mortel

L'amanite phalloïde a la réputation « d'ennemi public numéro un ». Elle est en effet responsable de 90 % des cas d'empoisonnements graves en France. Cette  très commune, mortelle, doit être impérativement reconnue.

Photo d'amanites phalloïdes (<em>Amanita phalloides</em>), des champignons mortels. © H. Krisp, Wikimedia Commons, CC by 3.0
 

PHOTO D'AMANITES PHALLOÏDES (AMANITA PHALLOIDES), DES CHAMPIGNONS MORTELS. © H. KRISP, WIKIMEDIA COMMONS, CC BY 3.0

Amanita phalloides, l'amanite phalloïde est un champignon particulièrement toxique, et d'autant plus dangereux qu'il est commun. Il faut donc apprendre à le reconnaître, ce qui revient à mémoriser trois caractères.

L'amanite phalloïde (<em>Amanita phalloides</em>) est un champignon mortel. © Archenzo, CC by-sa 3.0
 

L'AMANITE PHALLOÏDE (AMANITA PHALLOIDES) EST UN CHAMPIGNON MORTEL. © ARCHENZO, CC BY-SA 3.0

Reconnaître l'amanite phalloïde

L'amanite phalloïde possède les caractères spécifiques des amanites :

  • une volve à la base du pied (il faut déterrer soigneusement le champignon sans le couper pour être sûr de la voir) ;
  • un anneau membraneux dans la partie supérieure ;
  • des lames blanches et libres.

 

PAR CLAIRE KÖNIG

ENSEIGNANTE SCIENCES NATURELLES

 

Articles suivants : L'amanite printanière, un champignon toxique

Les commentaires sont fermés.