Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'amanite printanière, un champignon toxique

Amanita verna, l'amanite printanière, fait partie des  toxiques, même en faible quantité.

L'amanite printanière est un champignon toxique.

L'amanite printanière (<em style="line-height: 1.5em;">Amanita verna</em>) est un champignon mortel. © Yauhenka, Shutterstock
 

L'AMANITE PRINTANIÈRE (AMANITA VERNA) EST UN CHAMPIGNON MORTEL. © YAUHENKA, SHUTTERSTOCK

Caractéristiques de l'amanite printanière

Cette  est la plus précoce des trois amanites mortelles. Elle pousse d'avril à octobre et est rare en été. Plutôt méridionale et associée au sec, elle vient aussi dans les sous-bois de chênes et de châtaigniers, sur sol siliceux. On la trouve également en Île-de-France certaines années. L'espèce est mortelle, au même titre que l'amanite phalloïde. Les intoxications sont identiques.

PAR CLAIRE KÖNIG

ENSEIGNANTE SCIENCES NATURELLES

 

Articles suivants : Amanite vireuse : un champignon « Ange de la mort »

Les commentaires sont fermés.