Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les champignons comestibles

Ce dossier propose un tour d'horizon des champignons, pour connaître les champignons toxiques, les champignons comestibles, découvrir les plus étranges et s'adonner à la cueillette en toute sécurité.

Les  comestibles sont des champignons que l'on peut manger car, contrairement aux champignons toxiques, leur consommation n'est pas risquée pour la santé.

Tous les champignons comestibles ne sont pas mangeables, c'est-à-dire que certains champignons non toxiques ne sont pas bons, pour le critère .

Le rosé des prés (<em>Agaricus campestris</em>) est un champignon comestible qui pousse au pied des arbres. © Jolanda Aalbers, Shutterstock
 

LE ROSÉ DES PRÉS (AGARICUS CAMPESTRIS) EST UN CHAMPIGNON COMESTIBLE QUI POUSSE AU PIED DES ARBRES. © JOLANDA AALBERS, SHUTTERSTOCK

Selon la  (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'), nous consommons environ un millier d' différentes de champignons. Cependant, selon les pays, les habitudes alimentaires concernant les champignons changent, que ce soit la façon de les cuisiner ou les espèces consommées. Dans la culture asiatique, on mange beaucoup les champignons noirs (appelés oreilles de ), les champignons paille ou encore les Enokitake.

Les champignons<em> Enokitake</em> sont des champignons comestibles très appréciés en Chine. © olya, Flickr, CC by-nc-nd 2.0
 

LES CHAMPIGNONS ENOKITAKE SONT DES CHAMPIGNONS COMESTIBLES TRÈS APPRÉCIÉS EN CHINE. © OLYA, FLICKR, CC BY-NC-ND 2.0

Liste des champignons comestibles

Les champignons comestibles sont très nombreux. En voici quelques-uns :

  • agaric auguste (Agaricus augustus) ;
  • agaric des trottoirs (Agaricus bitorquis) ;
  • amanite solitaire (Amanita strobiliformis) ;
  • bolet bronzé (Boletus aereus) ;
  • bolet commun (Xerocomus communis) ;
  • bolet à pied rouge (Boletus luridiformis ou Boletus erythropus) ;
  • boule de neige (Agaricus arvensis) ;
  • champignon de Paris (Agaricus bisporus) ;
  • coulemelle (Macrolepiota procera) ;
  • girolle (Cantharellus cibarius) ;
  • langue de chat (Hydnum repandum) ;
  • palomet (Russula virescens) ;
  • pleurote en huître (Pleurotus ostreatus) ;
  • rosé des prés (Agaricus campestris) ;
  • trompette de la mort (Craterellus cornucopioides) ;
  • vachette (Suillus granulatus)...

 

PAR CLAIRE KÖNIG

ENSEIGNANTE SCIENCES NATURELLES

 

Article suivant :  Cueillette des champignons : saison, règles, amendes…

Les commentaires sont fermés.